La chiropraxie est très peu connue en France. La World Federation of Chiropractic (WFC), dont fait partie l'Association Française de Chiropraxie (AFC), est partenaire officiel de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle s'est vu discernée aussi officiellement profession de santé complémentaire par le Comité Mondial Olympique en 1992.

 

Présente en France depuis le début du vingtième siècle, la chiropraxie est reconnue depuis la loi Kouchner du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. L'usage du titre de chiropracteur devient "réservé aux personnes titulaires d'un diplôme". Les soins chiropratiques sont alors remboursés par les mutuelles.

Un décret relatif aux conditions d'exercice de la chiropraxie sort en 2011, suivi d'un décret sur la formation des chiropracteurs et l'agrément des établissements de formation en chiropraxie en 2014. Ces textes font des chiropracteurs les seuls professionnels, non médecins, autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical.

 

Le diplôme délivré aux étudiants formés en France à l'IFEC est donc reconnu et accrédité par l'état. 

Ce statut législatif favorable de la chiropraxie, en comparaison des nombreuses thérapies manuelles présentes en France, est la conséquence de la qualité de la formation reçue et des nombreuses preuves scientifiques la concernant.

 

Quelques chiffres :

- 120 000 chiropracteurs dans le monde et 1500 en France.

- plus de 700 mutuelles remboursant les soins.

 

 

 

  • b-facebook
  • b-googleplus