Le chiropracteur doit tout d'abord détecter la ou les dysfonctions. Pour cela, il interroge le patient sur ses antécédents, ses symptômes et ses habitudes de vie. Les examens complémentaires sont parfois nécessaires pour aider au diagnostic. Il effectue ensuite un examen physique afin de vérifier la mobilité générale et celle des articulations concernées.

 

Il corrige ensuite les dysfonctions de façon manuelle ou instrumentale. Pour cela, il utilise des ajustements chiropratiques (manipulations articulaires), des mobilisations et encore d'autres techniques spécifiques à la profession.

 

Afin de prévenir les récidives, le chiropracteur peut également formuler des conseils posturaux et hygiéno-diététiques afin de renforçer l'efficacité et la durée de ses soins. La prévention consiste aussi en une vérification régulière de votre santé avec des consultations d'entretien.

 

En chiropraxie, on s'intéresse bien plus à la cause de votre problème qu'aux symptômes ressentis, qui ne sont que des conséquences. Afin d'effectuer une anamnèse complète et de mieux appréhender votre état, la première consultation est plus longue. Il est conseillé d'apporter vos imageries ainsi que tout matériel orthopédique (minerve, semelle, et ceinture) afin d'aider votre chiropracteur dans sa prise en charge.

 

Le prix d'une consultation est de 50 euros.

 

 

  • b-facebook
  • b-googleplus